• Chantiers participatifs locaux de BRF

     

    Le bois raméal (branches) est une ressource pour votre jardin !

    L'association ECHEL organise des chantiers participatifs locaux de broyage de branches (arbres feuillus) permettant de réduire les volumes sous forme de BRF (Bois Raméal Fragmenté), d'éviter les transports inutiles vers les déchetteries et de favoriser le stockage sur place du carbone dans les sols.


    Chantiers de BRF, Mode d'emploi

    Informations pour l'organisation des chantiers participatifs de BRF

    Le fonctionnement des chantiers :

    > plusieurs foyers d'un même village sont intéressés

    >> le chantier est collectif et convivial : chacun participe activement (y compris pour les boissons chaudes ou froides et les casse-croûtes reconstituants ...)

    >>> la participation au déplacement et fonctionnement du broyeur est fixée à 10 € de l'heure par foyer participant

    >>>> un planning est établi selon les disponibilités de chacun et de préférence le mercredi ou le samedi

    La préparation des branches :

    > diamètres  de branches acceptés : jusqu'à 8 cm de bois "vert" c'est à dire coupé depuis de moins de 3/4 mois en période automne-hiver, 1 à 2 mois en période estivale

    >> les branches doivent être préparées en tas non tassés, non entremêlés (rangées dans le même sens) en ayant pris soin de couper les fourches principales (largeur de la trémie d'entrée 50 cm) . La longueur des branches est idéalement de 1,50 à 3,00 m (on peut aller jusqu'à 4,00 m si elles ne sont pas fourchues ex: frênes ...), l'efficacité du chantier en dépend et donc l'économie de carburant !

    >>> veiller à ne pas stocker les branches sur une aire caillouteuse ou bâcher préalablement (les lames détestent les gravillons ...)

    Le stockage et l'utilisation du BRF :

    Prévoir bâche ou brouettes pour récupérer les copeaux, ne pas stocker en tas de plus de 1,50 m de hauteur (risque de fermentation et d’échauffement)

    Quatre exemples d'utilisation du BRF :

    ◊ en paillage (ou mulching) au pied des arbres, arbustes ou plantes vivaces pour limiter la pousse de l'herbe

    ◊ en compostage de surface (2 à 3 cm de BRF incorporés au 5 premiers cm du sol d'un jardin potager) de préférence en automne/hiver (attention à la "faim d'azote" ! spectaculaire des 3/4 mois qui suivent cette incorporation"). En fin d’hiver, privilégier la culture des légumineuses qui ne demandent pas d'azote (pois, haricots, engrais verts ...)

    ◊ en pré-compostage en tas de 1,50 de haut (bien humidifié) pendant 3 mois environ, avec apport d'un peu de compost et d'une toute petite quantité d'humus forestier ("levain") avant incorporation au sol

    ◊ incorporation à votre compost en petites quantités pour l'aérer et équilibrer le rapport carbone/azote

    Pour plus de précisions sur le BRF et l'organisation d'un chantier local :

    ¬ echel.assoc(at)free.fr

    ¬ 03 81 86 56 33

    Téléchargez le Mode d'emploi :

    « Chantiers participatifs locaux de BRF.pdf »

     

    Chantiers participatifs locaux de BRF